lacuisinedelaloutre.fr

Mes souvenirs de vacances au Pays Basque

Mes vacances d'y il y'a vingt ans déjà, je les passais sur le port de Ciboure face à St Jean de Luz. Mon envie de connaître le pays basque m'était venue, lors de mon séjour à l'Hôtel de Lassay - résidence du Président de l'Assemblée Nationale - entre 1981 et 83, de mon compagnonage avec les huissiers qui, pour la majorité, en étaient originaire. Gérant la cave de la maison, goûtant les vins avant chaque réception, les occasions de tailler des bavettes avec eux ne manquaient pas. L'aridité des noms de famille basques : des plus simples Etchegaray, Etchegoyen aux plus complexes Etxabebarrena, Eguzquiaguirre, m'a toujours fasciné. De bonnes vacances, bain de mer, balades dans le Labourd intérieur avec ses pottok, la basse Navarre et la Soule, et bien sûr le bien manger : les chipirons, la piperade, la bakalao "pil-pil", l'Ossau Iraty avec de la confiture de cerises noires d'Itxassou et bien sûr, le piment d'Espelette, qui n'était pas encore une AOC, pour le plaisir des yeux surtout. Quand venait le soir, la fraîche sur les terrasses, mais surtout, le mur à gauche, avec les basques bondissants et leur chistera magique. J'étais fan.

Mais, comme vous vous en doutez, j'ai gardé le meilleur pour la bonne bouche :Le vin basque. C'est lors de ce séjour que je découvris ce vin et que j'en fis mon compagnon de repas. Je ne vais pas faire l'intéressant en vous tartinant des choses que j'aurais pompées dans un guide quelconque. Si vous souhaitez des renseignements sur le vignoble allez sur Wikipédia ou sur www.pierreoteiza.com ou clicquez sur ce lien pour des adresses de vignerons Basques.

Nos infos

  1. 14 Nov. 2019Le liqueur Basque parfait pour les fêtes2362